Northwest du Lys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Northwest du Lys

Message par DylanThomas le Sam 19 Avr 2014 - 0:56

NORTHWEST DU LYS
Hongre pur-sang noir, par MEDAALY et SHAILANN (par GASPARD DE LA NUIT)
Vainqueur de listed race et placé de groupe III en obstacles.


Origines

Pur produit de l’écurie Guillochon (co-élevé par Madame dont il défend désormais les couleurs et entraîné par Monsieur), Northwest du Lys est né en mars 2005 dans le Maine-et-Loire.

Sa mère, Shailann (par Gaspard de la Nuit), était elle-même déjà élevée par Carinne Babin-Guillochon. Sur ses 9 produits ayant couru à ce jour, 6 sont gagnants (dont les deux tiers en obstacle). Parmi ses produits actuellement actifs sur les hippodromes, on notera Le Bolero du Lys (par Poliglote) et Shalimar du Lys (par Nickname).

Son père, Medaaly, étalon gris à la carrière en piste contrariée suite à un accident, avait pour seul véritable titre de gloire sa victoire dans le Racing Post Trophy glanée à 2 ans sur le mile de Doncaster. Il était le fils de Highest Honor et de Dance of Leaves, qui était à la fois la fille du chef de race Saddler’s Wells et la propre sœur de Fort Wood, vainqueur du Grand Prix de Paris (alors disputé sur 2000m) en 1993.
En 1999, Medaaly fut le premier étalon du prestigieux élevage Darley (propriété de la famille Maktoum) à faire la monte en France, rencontrant dès le départ un franc succès auprès des éleveurs. De façon un peu inattendue, il se révéla un bon reproducteur pour l'obstacle.
Conçu en 2004, Northwest du Lys fait partie de la toute dernière génération des produits français de l’étalon, celui-ci (qui était jusqu’alors stationné dans l’Orne au Haras du Logis) ayant peu après été exporté vers l’Afrique du Sud avant d’arriver quatre ans plus tard en Irlande. Il y stationnera au haras de Badger Hill dans le comté de Galway jusqu’à sa mort d’un arrêt cardiaque en mars 2011.
Parmi ses produits les plus connus, on notera entre autres Shekira (Renaud du Vivier 2007), Sky’s The Limit (double vainqueur de groupes I outre-Manche), Pharly de Kerser, Melcastle, Medermit, Daly Daly ou encore Rento et Actium.

Histoire

Doté d’un modèle imposant, Northwest du Lys fait tout d’abord ses armes à 2 ans, se classant au troisième rang lors de chacune de ses deux premières sorties à Chateaubriant (où pour la petite histoire il devançait d’une encolure un certain Bambi du Rheu) puis à Lyon. De retour en piste au printemps suivant, il sembla toutefois montrer ses limites en plat, et après quelques mois loin des pistes il débuta en obstacle à l’automne de ses 3 ans, d’abord sur les balais (avec une réussite limitée) avant d’être dirigé sur le steeple dès l’hiver suivant à Pau, à chaque fois associé à Sébastien Zuliani.

Le 24 février 2009, Northwest (qui était confié pour la toute première fois à David Berra) dispute le Prix Agitato à Auteuil. Bien que superbe au rond (c’est d’ailleurs à ce moment là que je l’ai repéré), le cheval reste un peu boudé des turfistes qui n’ont d’yeux que pour l’ultra-favori Speed Rose ; pourtant, contre (presque ;-) ) toute attente, Northwest du Lys s’impose, et avec la manière s’il vous plait puisqu'il le fait de bout en bout! A l’arrivée, on ne compte pas moins de 20 longueurs entre lui et le grandissime favori. A star is born ? Hélas la malchance ne va pas tarder s’en mêler…


Un mois plus tard, c’est désormais Northwest qui fait figure de favori dans le Prix Fleuret, un groupe III qu’il semble avant course bien capable d’accrocher à son palmarès au vu de sa performance précédente. Mais alors qu’il était encore largement dans le coup pour la victoire, le beau noir chutait à l’une des dernières difficultés du parcours ; tout aussi malchanceux, David Berra mettra de longues minutes à se relever et sera éloigné des pistes de longues semaines.


Au mois de juin suivant, c’est associé à Jérémie Ducout que Northwest du Lys s’impose courageusement dans le Prix Jean de la Rochefoucauld, sa dernière course du printemps, devançant d’une courte encolure le bon Cokydal. Quand on sait que quelques semaines plus tard, dans le Prix La Périchole (groupe III), le même Cokydal n’a dérobé qu’alors qu’il était à la lutte sur le plat avec le futur vainqueur, le regretté Royal François, on mesure un peu mieux la performance…

Hélas, à l’automne, la rentrée fut plus difficile, en tous cas moins fructueuse : que ce soit dans le Prix Orcada ou dans le Maurice Gillois, difficile de rivaliser avec des Long Run ou des Rubi Ball… A chaque fois, Northwest du Lys finit le parcours en dehors des allocations, sa forme du printemps précédent semble loin, et (après un passage des couleurs de M. Guillochon à celles de son épouse) ses deux performances de l’hiver à Pau, honnêtes mais sans plus, ne viendront pas vraiment contredire cette impression.

Suivront pas moins de neuf mois hors des pistes (il fut question d’un suros il me semble) pour le fils de Medaaly qui, après une rentrée tranquille en plat à Nantes en novembre 2010, s’imposera (mais en haies cette fois) deux semaines plus tard sur le même hippodrome du Petit Port, avant de voir hélas son meeting palois se résumer à une seule course, lors de laquelle il fut arrêté…

Au printemps 2011, le cheval laisse un peu perplexe : après une semi-rentrée en plat puis des retrouvailles avec les balais d’Auteuil où il éjecta son jockey après avoir été considérablement gêné à la réception d’un obstacle par un concurrent à terre, il se fait remarquer par une très jolie course dans le Prix Jean Victor dont il prend la sixième place, demandant visiblement à souffler en fin de parcours alors qu’un podium semblait encore envisageable au saut de la dernière… avant de se montrer hélas moins convaincant dans le Prix Chinco. Bref, si le potentiel semblait encore là, la forme par contre paraissait pour le moins perfectible.

Mais heureusement, après une nouvelle pause le temps de l’été, c’est quasiment à une résurrection à laquelle on assista au cours de l’automne 2011! Après une convaincante deuxième place à Strasbourg mi-octobre derrière l’intouchable Le Bazin, Northwest du Lys, désormais associé à l’homme en forme du moment Sylvain Dehez, retrouve la réussite sur le steeple de la butte Mortemart et se classe deuxième de Rond de Cuir dans le Prix Cacao lors du Week-End International de l’Obstacle. Mais plus que la performance elle-même, c’est la manière qui marqua les esprits, puisque après avoir été nettement gêné au petit open-ditch par la chute d’un de ses adversaires, le fils de Medaaly passe en revue pas moins de cinq adversaires après le saut de la dernière pour venir cueillir l’accessit d’honneur derrière un cheval qui avait bénéficié d’un meilleur parcours et qui portait 3 kilos de moins.



Ce n’était que partie remise pour la victoire puisque trois semaines plus tard, le dimanche 27 novembre 2011, il remportait le Prix Jean Laumain avec la manière, débordant tous ses adversaires dans le final pour remporter le quatrième succès de sa carrière, son troisième sur le steeple d’Auteuil.





Au printemps 2012, dès sa rentrée, c’est un Northwest plus beau que jamais qui s’adjugeait la troisième place du Prix Lutteur III. Après avoir progressé tranquillement, le protégé de Jean-Luc Guillochon déposait tranquillement Toscan des Brosses au saut de la dernière pour fondre sur les deux leaders, Dolcetto et Saint Vivien. Il sembla même un moment venir comme un vainqueur au bénéfice notamment des écarts de ses adversaires, pour finalement s'incliner du minimum (courte encolure-courte encolure) après que ceux-ci aient repris leur effort au bon moment.

















Engagé dans le Prix du Président de la République, Northwest du Lys y semblait promis à une gloire certaine. Mais une fois encore, il devait hélas connaître une interruption de carrière…

C’est donc un an plus tard qu’il retrouvait doucement le chemin de la compétition, tout d’abord en plat à Durtal (5ème) avant de faire connaissance avec le parcours de steeple de Lyon-Parilly où il s’adjugeait la quatrième. Au cours d’un été studieux, Northwest retournera ensuite en plat à Pornichet (le gentleman-rider qui le montait sera déséquilibré par un autre concurrent en fin de parcours) avant d’achever sa préparation par une course tranquille sur les haies de Châteaubriant conclue à une anecdotique septième place. Mais tout ceci n’était bien évidemment qu’un avant-goût visiblement destiné à le faire monter en condition, et dès son retour dans le temple parisien de l’obstacle Northwest (désormais confié à Jonathan Plouganou) fit parler la poudre d’une bien jolie manière, prenant la troisième place du Violon II sous 70 kg derrière Sundahia et Buck’s Bank.
















Et cette fois, rien n’allait venir contrarier la rencontre attendue depuis bien longtemps : celle entre Northwest et le parcours extérieur des steeple-chase d’Auteuil avec son redoutable « juge de paix ». C’est évidemment dans le Prix Montgomery, pendant automnal du Prix du Président de la République, qu’eut lieu l’évènement.

Parti favori, Northwest du Lys se montra à la hauteur de l'enjeu, passant sans encombre le parcours extérieur là où, derrière lui, une part non négligeable du peloton s'arrêtait devant le "juge de paix", victime d’un rythme effréné. A la lutte avec Tito Dela Barrière après la dernière, Northwest se défend du mieux qu’il peut mais doit s'incliner d'un peu moins de deux longueurs, un écart qui doit sans doute au moins en partie à l'avantage au poids dont bénéficiait son adversaire: 4 kilos, ce n'est pas rien, mais c'est la dure loi des handicaps.






Sagement laissé au repos pour la fin de l’automne, Northwest du Lys était attendu avec impatience pour la rentrée d’Auteuil. Hélas, il est une nouvelle fois déclaré en sortie d’entraînement. En espérant que la raison qui l'éloigne des pistes ne soit pas trop grave et qu'il pourra une fois encore être ramené à son meilleur niveau: son entourage n'a plus à faire ses preuves en la matière, il ne reste plus qu'à espérer que l'âge ne pèsera pas trop sur ses capacités à redevenir compétitif.


(Réalisé d'après mes souvenirs et impressions agrémentés de quelques recherches, le texte qui précède peut comporter quelques erreurs ou approximations; si tel était le cas, merci de m'en faire part par MP. Les photos sont quant à elles toutes issues de mes archives personnelles).

DylanThomas

Messages : 411
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Northwest du Lys

Message par marieyo le Sam 19 Avr 2014 - 20:58

Superbe cheval je comprend ton engouement pour lui Smile
avatar
marieyo

Messages : 33
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 54
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Re: Northwest du Lys

Message par palstaan le Mer 23 Avr 2014 - 9:38

Très bonne idée cette biographie !! On en aura d'autres??? Merci Dylan

palstaan

Messages : 9
Date d'inscription : 22/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Northwest du Lys

Message par Moonage le Mer 23 Avr 2014 - 11:42

Oh oui il y en aura d'autres, ce n'est qu'un début ! 
J'espère qu'on reverra Northwest, ce si beau cheval tant attendu et respecté par son mentor.
A Châteaubriant l'été dernier :


Lutteur III 2012 :
avatar
Moonage

Messages : 6195
Date d'inscription : 18/04/2014
Localisation : Champs de courses

Revenir en haut Aller en bas

Re: Northwest du Lys

Message par Novice1992 le Mer 7 Mai 2014 - 14:27

Merci pour ce magnifique reportage!
avatar
Novice1992

Messages : 29
Date d'inscription : 04/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Northwest du Lys

Message par DylanThomas le Ven 5 Sep 2014 - 15:03

Rentrée tout à l'heure à Châteaubriant (17h10, Prix Michel de Pontbriand) pour Northwest du Lys qui sera monté par Thomas Beaurain. Bon, c'est en haies et ce n'est qu'un retour en piste après presque 11 mois d'absence, mais j'ai tout de même hâte de voir comment il est à 9 ans, histoire de voir si on peut s'attendre à un nouvel automne flamboyant de sa part. Smile

DylanThomas

Messages : 411
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Northwest du Lys

Message par DylanThomas le Ven 5 Sep 2014 - 17:22

Il fait vraiment une vilaine (et inhabituelle) faute qui le met complètement hors du coup, mais de toute façon, les balais et en plus pour une rentrée, c'est pas là qu'il s'exprime le mieux... A voir pour la suite.

DylanThomas

Messages : 411
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Northwest du Lys

Message par Chelsea44 le Ven 5 Sep 2014 - 22:17

D'accord avec toi Dylan, maisje trouve qu'il a pas trop mal terminer sur le plat, c'était de toute facon une reprise de contact...
avatar
Chelsea44

Messages : 195
Date d'inscription : 27/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Northwest du Lys

Message par Moonage le Sam 27 Sep 2014 - 19:37

Aujourd'hui à Auteuil, toujours aussi beau :

avatar
Moonage

Messages : 6195
Date d'inscription : 18/04/2014
Localisation : Champs de courses

Revenir en haut Aller en bas

Re: Northwest du Lys

Message par DylanThomas le Dim 28 Sep 2014 - 0:50

Ce samedi, les retrouvailles de Northwest avec Auteuil n'ont pas été mémorables mais entre le terrain (clairement pas assez souple pour lui) et le fait qu'il n'avait cette fois-ci qu'une seule course de rentrée derrière lui, c'était finalement assez prévisible. Résultat, après avoir été au contact des premiers il a commencé à céder du terrain en face et n'a jamais pu revenir, son partenaire le respectant comme il se doit en fin de parcours. Il devrait avoir monté en condition d'ici sa prochaine sortie, si en prime la météo joue son rôle on peut espérer un automne flamboyant.












DylanThomas

Messages : 411
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Northwest du Lys

Message par Chelsea44 le Lun 29 Sep 2014 - 19:30

Quel "peinture"... J'adore ce cheval, il dégage tellement de force qu'on ne peut qu’être admiratif et le regarder avec les yeux de l'amour...

Je n'ai pas vu la course, mais à vous écouter, je pense que l'automne sera de bon augure pour Northwest...
avatar
Chelsea44

Messages : 195
Date d'inscription : 27/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Northwest du Lys

Message par DylanThomas le Lun 3 Nov 2014 - 20:30

On pouvait le craindre: non-engagé dans le Montgomery, puis engagé mais non-partant dans le Prix Cacao ce samedi, Northwest du Lys est à nouveau déclaré en sortie d'entraînement. On peut avoir confiance dans son entourage pour faire en sorte de le ramener au top comme ils l'ont déjà fait plusieurs fois, mais à 9 ans (et maintenant bientôt 10) on ne peut pas dire que le temps joue dans le bon sens... Allez, croisons les doigts!

DylanThomas

Messages : 411
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Northwest du Lys

Message par Moonage le Sam 23 Mai 2015 - 12:30

L'heure de la retraite a sonné pour le beau Northwest. Soyez rassurés, il coule des jours heureux au pré avec un copain !
Qu'il en profite, et merci à son entourage de lui offrir cette retraite après tout ce qu'il a donné Smile

avatar
Moonage

Messages : 6195
Date d'inscription : 18/04/2014
Localisation : Champs de courses

Revenir en haut Aller en bas

Re: Northwest du Lys

Message par DylanThomas le Dim 24 Mai 2015 - 19:43

Eh oui, le temps passe... Le petit frère (Pokora du Lys) arrive pour prendre la relève et le magnifique Northwest tire sa révérence. On pourra toujours regretter cette fragilité qui l'a trop souvent éloigné des pistes à des moments qui auraient pu être cruciaux (je reste persuadé qu'il valait au moins un Président ou un Montgomery), mais ce sont les courses. Bonne et longue retraite à lui, et merci à son entourage! Smile

DylanThomas

Messages : 411
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Northwest du Lys

Message par Moonage le Dim 24 Mai 2015 - 19:47

Je vais ajouter que son mentor, JL Guillochon l'estimait encore plus...A son top, il voyait Northwest faire l'arrivée d'un GS. Un grand cheval fragile qui est sûrement passé à coté d'un palmarès bien plus étoffé, mais que l'on n'oubliera pas Wink
avatar
Moonage

Messages : 6195
Date d'inscription : 18/04/2014
Localisation : Champs de courses

Revenir en haut Aller en bas

Re: Northwest du Lys

Message par DylanThomas le Dim 24 Mai 2015 - 21:15

Ah ben quand on voit que Sidi Bouknadel fait 4ème du GS cette année, je pense qu'avec un peu plus de chance (ou moins de poisse) Northwest aurait effectivement pu prétendre à un podium (pour ma part je le tiens toujours pour un peu meilleur que le pourtant très bon grisou, même si JLG est évidemment mieux placé que moi pour comparer les mérites respectifs de ses deux champions). Après, de mon point de vue, le regret éternel reste sa chute dans le Fleuret, qui sait quelle direction aurait pu prendre sa carrière s'il avait pu défendre ses chances jusqu'au poteau...

DylanThomas

Messages : 411
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Northwest du Lys

Message par Moonage le Dim 24 Mai 2015 - 21:37

Je te confirme que JL Guillochon est du même avis en ce qui concerne la comparaison avec le beau Sidi Wink
avatar
Moonage

Messages : 6195
Date d'inscription : 18/04/2014
Localisation : Champs de courses

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum