Un dimanche sur la butte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un dimanche sur la butte

Message par pie-loup le Mar 28 Mar 2017 - 23:24

Je vous propose un récit en plusieurs parties relatant une journée pas comme les autres dans la vie du jeune pie-loup.
En voici le premier épisode.

pie-loup

Messages : 1029
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un dimanche sur la butte

Message par pie-loup le Mer 29 Mar 2017 - 0:07

"Alors, racontes moi ton week-end ? "
Cette question plonge pie-loup dans la plus grande perplexité. Il tente de reconstituer les fragments de souvenirs de son dimanche.
Un road-trip à travers le 92, un passage sur le Pont Neuf,  une rencontre improbable avec un ivrogne dans un bar de Montparnasse, adepte des destinations paradisiaques, une gare routière hantée par les clodauds, les mecs louches et les étudiants turques en partance pour Amsterdam... les souvenirs se brouillent et pie-loup ne parvient plus à faire la part entre le vrai et le faux, entre la réalité et son imagination débordante. Comme si ces dernières heures avaient fait l'effet d'un very bad trip.

Au prix d'un effort considérable, pie-loup parvient quand même à répondre à son collègue:
"Ha le stade Jean-Bouin est magnifique ! Et puis, les supporters du Stade Français étaient venus en nombre.
- Mais? Je pensais que tu étais à Auteuil!"
Pie-loup réfléchit, essaie de lister ce qui lui passe par la tête.
La Porte d'Auteuil. Roland garros en travaux. Les supporters du Stade Français qui font connaître leur cause en faveur d'une reprise du club par des socios. Daniel Lauclair et sa grenouille. Hanouna sur la terrasse.
"Euhhhhhh,  tu connais l'anecdote de la bifle de Justine Fraioli*? 
- Tssssss tu n'étais pas aux courses?"

Pourtant, pie-loup n'est plus très loin du compte. Lauclair était un habitué des réunions d'Auteuil. Et l'animatrice télé était bel et bien à l'hippodrome pour remettre des prix. D'autres souvenirs remontent alors. La pub RFM avec Julien Doré et sa voix suave, Robbie Williams déclarant qu'RFM, c'était "le meilleur de la musique des années 80 à aujourd'hui".
Et puis Fabien Cailler interrogé au rond sur la manif du 29 mars. L'inquiétude des socio-pros face à l'arrivée prochaine du live-betting. Les mêmes qui se moquaient des oiseaux de mauvais augure il y a 4-5 ans.
Sans s'en rendre compte, pie-loup s'est mis à penser tout haut. Son collègue de bureau le lui fait remarquer :
"Ben, dis donc, t'as passé une sale journée ?
- Non non, j'ai pu voir la fin du match du Stade Français sur la télé du bar"
En réalité, la journée de dimanche de pie-loup s'est déroulée comme dans un rêve, au point de ne plus savoir si tout cela était bien réel...

* running-gag régulier des émissions de Touche pas à mon poste époque France 4

pie-loup

Messages : 1029
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un dimanche sur la butte

Message par Moonage le Mer 29 Mar 2017 - 8:33

Il y aura une suite à ce récit...?
avatar
Moonage

Messages : 6337
Date d'inscription : 18/04/2014
Localisation : Champs de courses

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un dimanche sur la butte

Message par pie-loup le Mer 29 Mar 2017 - 10:18

Oui ce soir  Wink

pie-loup

Messages : 1029
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un dimanche sur la butte

Message par pie-loup le Mer 29 Mar 2017 - 23:15

"Bon, tu peux en dire plus sur Auteuil? Y'avait du monde ?"
Pie-loup opine du chef. Il raconte la sensation de proximité avec le poteau d'arrivée, en se plaçant contre la lice.
Il raconte la découverte du rond de présentation, plus petit qu'il ne l'imaginait en regardant les courses à la télé.
Il raconte les tribunes se remplissant au fil de la journée, chargées d'histoire comme jamais.
Il raconte cette impression de sol qui se dérobe lorsque les champions déboulent dans la dernière ligne droite.
Il raconte ces pelletées d'herbe projetées par ces montagnes de muscles et retombant parfois jusqu'aux visages des spectateurs.
Il raconte la clameur qui retentit au dernier tournant.
Il raconte l'émotion qui l'étreint lors du passage du peloton à la rivière des tribunes.
Il raconte l'enthousiasme des enfants, installés à ses côtés, encourageant les partants de toutes leurs forces.
Il raconte la fierté lue sur les visages des petits jockeys après la course de poneys faisant office d'intermède entre 2 épreuves.
Il raconte la surprise de voir Blue Dragon s'enfuir dès le départ, audace qui n'a pas payé.
Il raconte la beauté des chevaux de course, muscles saillants, à quelques minutes du départ.
Il raconte la peur de ces poulains passant devant l'écran géant du rond de présentation.
Il raconte tout ce dont il se souvient, d'un seul jet, inarrêtable. Comme si la parole s'était enfin libérée pour mettre des mots sur les émotions de la journée, égarées un temps dans le fatras de souvenirs encombrant sa petite tête. Il se souvient maintenant pourquoi sa journée s'est déroulée comme dans un rêve...

À suivre

pie-loup

Messages : 1029
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un dimanche sur la butte

Message par Moonage le Jeu 30 Mar 2017 - 8:24

J'ai hâte Very Happy
avatar
Moonage

Messages : 6337
Date d'inscription : 18/04/2014
Localisation : Champs de courses

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un dimanche sur la butte

Message par pie-loup le Jeu 30 Mar 2017 - 22:19

Pie-loup finit son monologue et demande à son collègue:
"- ça te va comme réponse?
 - oui oui"
Pie-loup regagne son bureau et se plonge dans une profonde réflexion.
Il paraît que l'obstacle n'est pas une discipline "tout public". Mais quand on voit tous ces enfants enthousiastes, supportant leurs favoris... difficile d'y voir quelque chose de mauvais. Au contraire, voilà peut-être une génération de passionnés qui se créé dès le plus jeune âge. Et puis, comment ça se passait dans les années 70, 80 ? Les habitués d'Auteuil n'ont tout de même pas tous découvert l'obstacle après leur majorité!

Non, ce qui est pénible, c'est le con qui s'amuse de la chute d'un concurrent. Et pie-loup en a vu quelques uns comme ça. Insupportable ! 
Il y a ceux qui alpaguent les jockeys après la course. Tantôt pour obtenir un tuyau en vue de la course suivante. Tantôt pour critiquer une mauvaise monte, non sans conséquences sur le pari du gus. 
Il y a ceux ou celles qui découvrent les courses, qui se renseignent auprès de parieurs plus avertis. Pas sûr qu'on les revoie aux courses d'ailleurs.
Il y a l'espèce rare, plus facile à voir au pesage qu'en bord de lice: l'élégante ! Pas forcément de première jeunesse du reste.
Et puis, il y a les jeunes passionnés, d'origines sociales diverses, qui sont moins rares. Pas en mode groupie. Pas pareil qu'en Angleterre ou au Japon. Pas pareil qu'au trot aussi (si l'on se fie aux images des groupes de supporters de Bold Eagle avant chaque course de leur champion).
En fait, on trouve de tout dans ce public d'Auteuil. Manque peut-être un brin de folie...
Peut-être faut-il le chercher chez les acteurs des courses, ce brin de folie.

A suivre

pie-loup

Messages : 1029
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un dimanche sur la butte

Message par pie-loup le Sam 1 Avr 2017 - 10:05

Pie-loup rentre tard du bureau. Il lui reste une demi-heure de trajet jusqu'à son domicile. Il se perd dans ses pensées hippiques.

Il songe aux trésors de patience déployés par les lads chargés de faire défiler les chevaux au rond tout en veillant à ce qu'il n'y ait pas de ruades. Certains cette année avaient peur de l'écran du rond et se sont agités. Valait mieux ne pas se trouver sur leur passage ! 
Bien sûr, on pouvait voir au rond bon nombre de jockeys, entraîneurs et propriétaires. Mais pas uniquement... Ainsi, des présentateurs animaient les périodes entre deux courses. Ce fut l'occasion de voir monsieur Jean d'Indy, le directeur de l'obstacle à France Galop, en pleine crise de jeunisme en mimant le geste du DAG (initiales des Dimanches au galop), librement inspiré du geste fétiche du sprinter Usain Bolt après ses courses.
Autre spectacle fascinant à regarder: la cohue des photographes au passage des chevaux au rond puis avec le vainqueur de la course entouré par son "staff". Pas de quartier, c'est la loi du chacun pour soi qui prévaut. Evidemment, hors de question pour Pie-loup de gêner ces messieurs-dames dans l'exercice de leur métier (il avait pris soin d'amener son smartphone pour prendre des photos mais à distance respectable, c'était amplement suffisant pour l'amoureuse des chevaux qu'est sa daronne). Qui sait, peut-être que Moon se trouvait parmi eux... Wink Very Happy

Non loin de là se dresse les tribunes. Elles sont au nombre de trois: l'une n'est plus utilisée, une autre était librement accessible, la troisième, celle de l'arrivée, était partiellement payante pour un tarif de 8 euros. L'astuce résidait dans le fait que pour prendre un verre ou même pour un besoin urgent à l'hippodrome, il fallait passer par cette tribune. L'hôtesse chargée d'accueillir les visiteurs, et de veiller à ce que personne n'y accède sans son billet, avait conscience de l'absurdité de la situation. Le succès n'a d'ailleurs pas été au rendez-vous...
Au départ des courses, le commissaire de course, armé de son drapeau, veillait "au grain", comme il se doit avec ces fieffés lascards que sont les chevaux de course. De part et d'autre des tribunes, de nombreux stands donnaient à ce Dimanche au Galop un petit air de fête foraine.
La dernière chose à voir avant de partir était le tunnel passant sous les pistes d'Auteuil. Une dernière photo pour la route et nous voici à la sortie, prêt à regagner sa chaumière ! 

C'est sur cette dernière image en tête de la butte que le récit s'achève. Pie-loup est juste en face de chez lui, en face de sa chaumière ! Et la boucle est bouclée lorsque son smartphone sonne. A l'autre bout du fil, son interlocuteur lui demande:
"Alors, racontes moi ta journée !"

pie-loup

Messages : 1029
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum