Thierry Larrivière

Aller en bas

Thierry Larrivière

Message par Moonage le Mer 17 Sep 2014 - 23:20

avatar
Moonage

Messages : 7618
Date d'inscription : 18/04/2014
Localisation : Champs de courses

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thierry Larrivière

Message par madeinturf le Jeu 18 Sep 2014 - 11:00

Le résultat de la politique désastreuse de France Galop depuis des années.
Des horaires de plus en plus contraignants, aucun contrepoids par rapport à la hausse brutale de la TVA, une politique éminemment élitiste qui produit des "D" et des "B" à 5 partants au détriment des enjeux, la bêtise de la valeur plancher de 20 qui enlève toute chance à certains chevaux de faire leur course dans les handicaps ...

Je crains que beaucoup ne se retrouvent dans ce cas de figure assez vite, si rien n'est fait au niveau des instances ...

madeinturf

Messages : 17
Date d'inscription : 14/07/2014

http://www.madeinturf.fr

Revenir en haut Aller en bas

LARRIVIERE

Message par Invité le Jeu 18 Sep 2014 - 15:18

Bonjour à tous.

Je me suis permis de regarder le palmarès de Thierry LARRIVIERE en 2011, 2012 2013 et 2014.
Pas mal comme résultats avec des chevaux de propriétaire exclusivement.

Je pense que le prétexte de la TVA est bidon de toute façon il aurait indiqué que la passion n'était plus au rendez-vous ou plusieurs contrôles fiscaux là j'aurais compris.

A présent n'importe quel entraineur va s'abriter derrière cette idée que la TVA a tué le monde des courses ainsi les braves gens suivront aveuglément ce prétexte...

Désolé pour les candides je connais bien ce milieu donc je peut me permettre de douter de la sincérité de propos de certains relayés par des médias.
Cdt


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thierry Larrivière

Message par Moonage le Jeu 18 Sep 2014 - 15:30

Je suis assez d'accord avec toi kariano Wink
avatar
Moonage

Messages : 7618
Date d'inscription : 18/04/2014
Localisation : Champs de courses

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thierry Larrivière

Message par Invité le Jeu 18 Sep 2014 - 19:53

La TVA n'est peut être pas la seule cause de ces défaillances mais elle en est bel et bien une tout de même...

Certains propriétaires réduisent leurs effectifs en pension, diminuent leurs nombres de parts, louent de plus en plus, payent de plus en plus tard leurs factures, etc.

Pendant ce temps là, on ne peut pas ne pas payer le personnel, les charges sont toujours plus importantes, licencier coûte cher, et pour autant le montant des allocations moyennes n'augmentent pas, les frais sont toujours plus importants (fourrage, aliments, paille, frais de fonctionnement, ...)et surtout les entraineurs ne reçoivent aucun soutien ni de leur société mère trop occupée à défendre l'énorme projet de Longchamp, ni du PMU, focalisé sur le trot et sur l'étranger, pour le bien de son CA...

A force de tirer sur la corde, elle finit par lâcher...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Larriviere

Message par Invité le Jeu 18 Sep 2014 - 20:17

KiwiduManoir a écrit:La TVA n'est peut être pas la seule cause de ces défaillances mais elle en est bel et bien une tout de même...

Certains propriétaires réduisent leurs effectifs en pension, diminuent leurs nombres de parts, louent de plus en plus, payent de plus en plus tard leurs factures, etc.

Pendant ce temps là, on ne peut pas ne pas payer le personnel, les charges sont toujours plus importantes, licencier coûte cher, et pour autant le montant des allocations moyennes n'augmentent pas, les frais sont toujours plus importants (fourrage, aliments, paille, frais de fonctionnement, ...)et surtout les entraineurs ne reçoivent aucun soutien ni de leur société mère trop occupée à défendre l'énorme projet de Longchamp, ni du PMU, focalisé sur le trot et sur l'étranger, pour le bien de son CA...

A force de tirer sur la corde, elle finit par lâcher...

D'accord avec tes remarques mais je constate pour Thierry LARRIVIERE il y a 12 personnes pour 14 chevaux à l'effectif.
En fait il y a des chevaux entrants et sortants même dans ce cas de figure il est impossible de tenir dans cette configuration.
Cette manière de fonctionner dure depuis un certain temps donc incompréhension de ma part sur cette gestion si elle est vraiment réelle.

Dans ce milieu quand on on a un peu de qualité on retrouve aisément du boulot.
Donc avec des contacts avec d'autres entraineurs il est possible de recaser des personnels en sur effectif cela s'est toujours fait.

Ce que je n'apprécie pas dans l'article la sensation de politisation de cette affaire et de faux arguments afin de critiquer les instances.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thierry Larrivière

Message par Lorzane le Ven 19 Sep 2014 - 10:02

Hum enfin un forum où l'on peut s'exprimer sans craintes...

Parenthèse refermée.

Le monstre Twisted Evil Jean Claude Rouget tue les courses de province... pfff
Assez d'accord avec tout le monde en fait. Trop facile de tout mettre sur le dos des instances, de la TVA... il est vrai que cela est très contraignant, il ne faut pas l'occulter. Mais quand on a une structure comme celle de Thierry Larrivière (60 chevaux ou plus) et que l'on gagne peu ou plus de courses, on ne dégresse pas que les chevaux, c'est malheureux mais c'est ainsi. Dans tous les domaines des sociétés mettent la clef sous la porte et très souvent c'est la gestion qui en est la cause. Attention je ne dis pas que c'est le cas de M. Larrivière, je ne connais que trop peu sa situation, mais le peu de chose que j'ai lu à ce sujet (cf l'article mit en lien en haut du topic) me laisse penser que kariano n'a peut être pas tort.

Il est vrai aussi que les "têtes pensantes" de France Galop, ne pensent plus depuis bien longtemps... ou plutôt si, mais à leurs seules situation...

Lorzane

Messages : 167
Date d'inscription : 18/04/2014
Age : 38

http://www.defiduprono.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thierry Larrivière

Message par Invité le Ven 19 Sep 2014 - 12:05

Lorzane a écrit:Hum enfin un forum où l'on peut s'exprimer sans craintes...

Parenthèse refermée.

Le monstre Twisted Evil Jean Claude Rouget tue les courses de province... pfff
Assez d'accord avec tout le monde en fait. Trop facile de tout mettre sur le dos des instances, de la TVA... il est vrai que cela est très contraignant, il ne faut pas l'occulter. Mais quand on a une structure comme celle de Thierry Larrivière (60 chevaux ou plus) et que l'on gagne peu ou plus de courses, on ne dégresse pas que les chevaux, c'est malheureux mais c'est ainsi. Dans tous les domaines des sociétés mettent la clef sous la porte et très souvent c'est la gestion qui en est la cause. Attention je ne dis pas que c'est le cas de M. Larrivière, je ne connais que trop peu sa situation, mais le peu de chose que j'ai lu à ce sujet (cf l'article mit en lien en haut du topic) me laisse penser que kariano n'a peut être pas tort.

Il est vrai aussi que les "têtes pensantes" de France Galop, ne pensent plus depuis bien longtemps... ou plutôt si, mais à leurs seules situation...

Bonjour Lorzane

Merci pour ta réaction et ici tu peut sans craintes donner ton point de vue.
Je voudrais donner quelques indications aux lecteurs de ce forum.
Je pratique depuis des lustres ce milieu des courses environ plus de quarante ans donc je peut comprendre la démarche de cette institution puisque j'ai eu la chance de côtoyer des administrateurs de la Société d'Encouragement qui ensuite s'est appelé France Galop.
J'ai aussi appris comment ce Code des Courses a été transformé après les affaires des années 1970.
J'ai aussi côtoyé les grandes écuries et surtout les éleveurs de renom ce qui m'a permis de mieux appréhender la plupart des facettes de ce milieu.
J'ai aussi monté pendant plus de quarante ans en tant que bénévole dans pas mal d'écuries et en particulier les chevaux "dit à problèmes"..
J'ai eu un permis d'entrainer et j'ai été un des premiers à utiliser le minitel ainsi convaincre les entraineurs à l'époque de ce système.
Ce ne fut pas toujours facile mais en faisant des démonstrations j'ai pu parvenir à convaincre la plupart des pros à cette époque qui m'avait demandé de les aider.
Il faut dire que cette époque des années 70 à 90 n'a rien à voir avec ce que l'on vit actuellement.

Prenons un exemple dans l’article concernant le cas LARRIVIERE il est dit que la venue de chevaux dit "parisiens" faussaient les courses réservés pendant des années aux provinciaux.
Il faut savoir qu'à une époque il y avait deux catégories la province et Paris.
Cela permettait aux provinciaux de se répartir les allocations prévues dans leur champ d'action.
Hors le jeu était déjà faussé par de grosses unités en Province et des écuries d'éleveurs entrainant en Province et ensuite envoyaient leurs sujets sur Paris.
La fusion Province-Paris a été demandé par les administrateurs de la Société d’Encouragement et probablement par l'Europe.

Vous constatez que ce problème évoqué n'est pas d'hier mais est toujours mis en exergue par certains.
De toute façon il n'y aura pas de retour en arrière.

Il semble dans notre cas de cet entraineur il y avait 50 chevaux pas toujours en permanence.
Or, même avec cet effectif la présence de 12 personnes est incongrues ainsi ne permet pas de gérer une écurie dans de bonnes conditions financières surtout que dans ce milieu il y a des bénévoles soit gentlemen's ou cavalières.

Maintenant l'aspect critique de l'institution.
Il faut savoir que les Fédérations de chaque région sont gérées par des bénévoles et des sociaux professionnels (autrement dit des entraineurs, propriétaires et autres personnes proche de ce milieu).
Bien sur ces Fédérations ont des comptes à rendre à l'institution qui veille à ce que l'esprit du Code des Courses soit respecté.
Maintenant l'institution doit tenir compte des recommandations de l'Europe cela engendre incompréhension dans ce cas de TVA.
Malheureusement personne ne peut contrer pour le moment les Institutions Européennes et il n'est pas juste de taper sur l’institution des courses en France qui fonctionne correctement pour le moment.

Je peut vous dire que les changements sur les hippodromes depuis une quinzaine d'années sont considérables et surtout grâce à France Galop.

Ce que je crois pour cette affaire concernant Thierry LARRIVIERE qui est un excellent préparateur respectant ses chevaux et propriétaires est arrivé à saturation et n'a pas vu à temps la situation financière se dégrader.
Il a voulu aussi faire du sentiment avec son personnel d'ailleurs on ne peut pas le blâmer au contraire cela dénote d'un profond respect de son personnel.
Or nous sommes en 2014 ou les sentiments n'ont plus lieu d'être dans une entreprise mais de faire de la gestion pure et dure.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thierry Larrivière

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum