Parce que l'argent n'achète pas tout...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

29092014

Message 

Parce que l'argent n'achète pas tout...




A quelques jours du point d’orgue de la saison française de plat, il semble bon de faire une piqûre de rappel concernant le principal sponsor de l’évènement : le Qatar.

Des courses hippiques au monde du luxe en passant par un célèbre club sportif, force est de constater que l'émirat a beaucoup fait parler de lui ces dernières années. Pendant longtemps, une véritable chape de plomb a recouvert un certain nombre d’aspects peu reluisants de ce bien étrange partenaire, du traitement là-bas des investisseurs étrangers aux conditions de travail des simples employés ou ouvriers en passant bien entendu par les privilèges fiscaux dont ils bénéficient ici-même en France ; désormais, plus personne n’ignore rien de ces ignominies, mais dans les médias hippiques il semble hélas rester de bon ton de continuer à se taire et de vénérer la sacro-sainte manne de pétrodollars.

Il est vrai que l’on peut comprendre leur fascination tant le capitalisme à la qatarie est quelque chose d’assez extraordinaire : au lieu de faire fructifier son propre argent grâce au travail des autres (concept hélas déjà loin d’exclure certaines dérives comme on le voit trop fréquemment), il est là-bas possible de faire fructifier à la fois l'argent ET le travail des autres, mais le tout à son propre et surtout seul profit, avec pour seul mérite celui d'avoir la bonne nationalité – et peut-être aussi un certain talent pour flairer le pigeon. Ledit pigeon (systématiquement de nationalité étrangère) étant bien entendu prié de courber l’échine sous peine de se voir interdire de rentrer chez lui, visa et passeport lui étant confisqués à son arrivée par son « parrain » via un procédé qui n’est pas sans rappeler d’authentiques méthodes de maîtres-chanteurs. Et si décidément la victime s’obstine à refuser de se laisser spolier et n’obtempère pas à repartir d’où il vient « une main devant une main derrière », les risques ne sont pas minces pour elle de voir un système judiciaire des plus « exotiques » (au mauvais sens du terme)  s’en mêler. Mais je suppose que s’il en arrive là, c’est sans doute que l’étranger (qui là-bas comme ailleurs est forcément nul puisqu’il est étranger, comme l’aurait sans peine démontré Desproges) l’aura vraiment cherché ?...

Les qataris n’étant pas du genre à prôner la dictature du prolétariat, ce qui vaut pour les investisseurs vaut bien évidemment tout aussi bien pour les simples employés. Le monde du football en a souvent été l’illustration, joueurs comme entraîneurs étrangers pouvant être priés de renoncer à des mois voire plus d’arriérés de salaires s’ils souhaitaient récupérer leurs précieux sésames pour pouvoir rentrer chez eux. Ce qui, au Qatar, relève encore du traitement privilégié : nul n’ignore désormais le sort de la main d’œuvre battant des records de mortalité sur les chantiers de construction, notamment ceux liés à la préparation de la Coupe du Monde de football 2022 (évènement dont les conditions d’attribution de plus en plus décriées font même envisager une remise en cause de la tenue dans l’émirat, ce qui en dit plus que long lorsque l’on connait l’opacité coutumière qui règne déjà en temps normal au sein de la FIFA). Il est vrai que l’on n’a que rarement vu un ouvrier mort réclamer son dû : pragmatisme, quand tu nous tiens…

Pour mieux comprendre l’ignominie de cette situation, ajoutons un simple chiffre : 5%. Non, ce n’est pas le taux d’imposition des plus-values que doivent payer les spéculateurs qataris sur leurs investissements en France (ils en sont totalement exemptés à l’inverse de tous les autres, français y compris), mais la proportion d’habitants du Qatar à posséder effectivement la nationalité qatarie, et donc habilitée à jouir des privilèges qui s’y rattachent (dont la possibilité, notamment, de tenir les autres à leur merci). Un habitant sur vingt possédant statutairement de par la loi et du simple privilège de sa naissance un ascendant absolu non évolutif et non révocable sur les dix-neuf autres, majoritairement attirés là par des promesses loin d’être en phase avec la réalité du pays : qu’ajouter à cela ?

Sachant tout ceci, on ne pourra qu’être encore plus choqués par le contraste entre cette situation bien réelle et le visage pittoresque et idéalisé qu’une fois encore la propagande qatarie s’apprête à coup sûr à nous servir en ce weekend d’Arc dans un Longchamp aux allures de territoire colonisé où le grenat et le blanc sont désormais omniprésents,  jusqu’aux panneaux indicateurs à l’intérieur de l’hippodrome. Il est vrai qu’un campement de tentes est toujours plus vendeur que la reconstitution d’un chantier aux conditions de sécurité minimales, et sans doute faut-il en prime s’estimer heureux que les hôtesses n’arborent plus l’ignoble niqab qu’elles portaient lors des premières éditions de ce sinistre partenariat ?... Dans le même temps, une question s’impose : pourquoi tout ceci s’arrêterait-il alors que cela ne trouve visiblement jusqu'ici pour tout écho qu’un lâche silence ?

J’ajouterai également qu’étant personnellement issu d’une génération bercée aux discours de tolérance et à laquelle on n’a eu de cesse de répéter l’ignominie que constituerait la moindre esquisse de préférence nationale pro-française en France, il m’est tout simplement impossible ne pas me sentir trahi par l’établissement et le maintien par les mêmes pseudo-républicains d’une authentique préférence nationale pro-qatarie (même si elle se limite pour l’instant au plan fiscal) au pays de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité.

Hélas, à la lumière des tristes histoires précédemment évoquées, on comprend mieux d'où vient une part non négligeable de l'argent qu'ils investissent ici, participant ainsi notamment à une flambée des cours de l'immobilier qui mécaniquement se répercute jusqu'en bas de l'échelle. Dictature, esclavagisme, discrimination, spoliation : que faudrait-il de plus pour parler de blanchiment venant de n’importe quelle autre organisation ?

Alors posons une nouvelle fois la question et n’ayons pas peur de la répéter aussi longtemps qu’il le faudra et chaque année au besoin : à part son argent, qu'est-ce qui aujourd'hui rendrait donc ce Qatar prétendument plus fréquentable que ne l'était l'Afrique du Sud sous l'apartheid? Pour ma part, de différence il n’y a point et les mêmes causes méritent par conséquent les mêmes effets : après avoir été un fidèle du weekend de l’Arc pendant un certain nombre d’années, je m’en vais comme l’année passée rester chez moi en ce premier dimanche d’octobre et boycotter cet évènement plutôt que d’aller cautionner une fois encore ce qui ne peut plus désormais apparaître à mes yeux que comme une bien sinistre mascarade, et ne peux qu’inviter tous ceux qui le pourront à faire de même, le plus beau des spectacles ne pouvant à lui seul cautionner un si coupable semblant d’amnésie.

C’est pourquoi, en ce weekend d’Arc qui s’annonce, les photos risquent de se faire rares sur AuCanter ; c’est aussi pourquoi nous nous efforcerons de rendre à chaque course son véritable nom en omettant sciemment d’y accoler le nom d’un sponsor ne faisant décidément pas honneur aux courses, marquant ainsi notre refus de nous rendre complices de l’ensemble de ce qui précède. Le tout, bien évidemment, avec une sincère pensée pour tous ceux qui, dans le milieu des courses, n’ont vraiment pas d’autre choix que celui de faire leur boulot, sans pour autant en penser moins au fond d’eux…

DylanThomas

Messages : 444
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Parce que l'argent n'achète pas tout... :: Commentaires

Message le Lun 29 Sep 2014 - 14:22 par Lorzane

Que dire de plus... ?
Si ce n'est qu'à la place de l'expression "maîtres chanteurs" j'aurai utilisé tout simplement le mot maquereau...
Bravo Dylan.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 29 Sep 2014 - 15:09 par jamufa

Merci Dylan

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 29 Sep 2014 - 15:40 par frontside

Heureusement , tu n'as pas parlé du Qatar qui finance l'Etat Islamique . On s'eloigne certes des courses mais l'implication toujours "borderline" du pays les rattrape parfois .

http://www.huffingtonpost.fr/2014/09/25/etat-islamique-argent-financement-dollars-daech_n_5869012.html

Une raison de plus pour dire NON a tout ce que l'on nous impose venant de ce pays .

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 30 Sep 2014 - 7:28 par almadria

mais t'as pas peur toi..... pirat

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 30 Sep 2014 - 8:26 par Moonage

Dylan : un très grand bravo pour cet article dont je me suis déjà délectée plusieurs fois !
Il va sans dire qu'effectivement tant au niveau du boycott de la journée qu'au niveau des noms de courses sur le forum, je suis entièrement solidaire.
C'est sans doute peu, mais si tout le monde faisait pareil...Ça se verrait, et ce serait drôle !!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 30 Sep 2014 - 20:31 par rtu

Rien à ajouter, merci Dylan.

Je hais l’appellation "Qatar Prix de l'Arc de Triomphe". Une course au prestige mondial, qui se court depuis bientôt 100 ans,  résultat d'années d'élevage et d'un savoir-faire incroyable, image "grand public" des courses; associée à un pays ignoble qui ne marche qu'à grands coups de milliards de pétrodollars... Abject.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 1 Oct 2014 - 12:39 par jamufa

Je suis amplement d'accord avec vous...
J'ai l'impression effectivement que le pouvoir de l'argent , et le pouvoir de cet argent-là....,nous vole tout notre passé.
et je remercie encore Dylan

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 1 Oct 2014 - 20:19 par épicétou

Petit détail croustillant dans ce pays à l'islam ultra rigoureux: le jeudi soir, veille du weekend qatari, les jets privés décollent pour Barhein où c'est parti pour 2 jours de fête avec alcool, escort-girls et coke à gogo. Dixit un jockey qui y a monté longtemps et en a aussi bien profité. De l'alcool, pas de la coke of course Laughing

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 5 Juin 2015 - 0:12 par frontside

N'hesitons pas a leur laisser Longchamp , ils sauront quoi en faire ...... Twisted Evil

http://www.mondafrique.com/lire/politique/2015/06/04/fifagate-le-silence-des-nombreux-amis-du-qatar-a-paris

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 5 Juin 2015 - 8:51 par Moonage

Merci pour ce lien vers cet excellent article.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 5 Juin 2015 - 15:11 par jamufa

Oui, merci Frontside. Je partage

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum