BNF et courses de galop

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

BNF et courses de galop

Message par pie-loup le Dim 12 Oct 2014 - 22:07

Si ce topic n'est pas à la bonne place, que les modos n'hésitent pas à le déplacer Smile
Voilà, en fouinant sur le site Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque Nationale de France, j'ai découvert la rubrique consacrée à la presse et aux revues. Généralement, les archives numérisées s'arrêtent à la seconde guerre mondiale. Or, à cette époque, les journaux parisiens consacraient une large place à l'actualité hippique, sport très populaire s'il en est. Plusieurs journaux donnent ainsi des résultats complets des réunions. Les archives du Figaro sont particulièrement intéressantes dans la mesure ou l'on peut retrouver les comptes-rendus complets de bon nombre de réunions de plat et d'obstacle de 1875 à la seconde guerre mondiale. Une véritable mine d'informations pour qui s'intéresse à l'histoire des courses. Certes, le style est désuet mais il s'agit parfois de véritables petits bijoux de littérature!
Dans les années 1930, c'est Jean Trarieux qui assurait la chronique hippique et, à cette époque, ses articles étaient souvent accompagnés d'un encadré consacré aux personnalités, généralement des dames issues de la noblesse ou les épouses des propriétaires, qui assistaient aux réunions, avec description détaillée de leurs tenues Exclamation C'est un témoignage d'un certain mode de vie parisien, d'un art de vivre aujourd'hui disparu. Cela en dit long aussi sur la place que pouvait occuper le sport hippique dans la vie de la haute société mais aussi des amateurs de courses à savoir un évènement sportif majeur et un rendez-vous incontournable des dimanches après-midi. Parfois, l'actualité et l'évolution de la société se télescopent avec les courses: je pense notamment aux visites très fréquentes des chefs d'Etat sur les champs de courses lors des grosses épreuves ou encore à cette manifestation des sufragettes réclamant le droit de vote des femmes lors de la réunion du Grand prix de Paris au début des années 1930.
Par ailleurs, les archives du journal Le Siècle, quotidien anticlérical disparu en 1932, proposent aussi des articles sur le sport hippique de 1855 à 1875 à peu près. L'occasion de découvrir les comptes-rendus des premières éditions de certaines épreuves de plat désormais mythiques.
Je vous invite tous à visiter ce site, pour ceux qui souhaitent compléter certaines informations ou résultats manquants ou encore pour découvrir à quoi ressemblaient les courses avant la création du tiercé!

Je ne fais pas de pub pour la BNF mais je dois dire que les bibliothèques sont bien utiles... à la médiathèque de Rennes, j'ai trouvé le livre de Guy Thibault "Un siècle de galop", j'ai passé du coup une demi-journée complète à le dévorer alors merci la médiathèque et merci Gallica! cheers

pie-loup

Messages : 1214
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par DylanThomas le Dim 12 Oct 2014 - 22:36

Oui, les journaux en ligne de la BNF sont une vraie bénédiction pour les amateurs de l'histoire des courses et même d'histoire en général. Smile

DylanThomas

Messages : 523
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par Moonage le Dim 12 Oct 2014 - 23:13

Non seulement le sujet est à la bonne place, mais en plus je te remercie beaucoup de l'avoir ouvert !! Je vais aller fouiner moi aussi Very Happy
avatar
Moonage

Messages : 7495
Date d'inscription : 18/04/2014
Localisation : Champs de courses

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par frontside le Lun 13 Oct 2014 - 0:15

ah tiens !!!! moi aussi ! Merci Wink
avatar
frontside

Messages : 814
Date d'inscription : 12/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par pie-loup le Dim 26 Oct 2014 - 23:58

En ce dimanche de Royal-Oak, je vous propose de remonter dans le temps jusqu'en 1921, année de grande sécheresse mais aussi l'année de Tsar, le premier cheval avoir remporté deux années de suite le prix de l'Arc de Triomphe. Il a surtout marqué les esprits durant son année des 3 ans en gagnant le prix Lupin, le prix Hocquart, le prix du Jockey-club, le prix de l'Arc de Triomphe et, 2 semaines auparavant, le prix Royal-Oak. Il a toutefois été vaincu dans le grand prix de Paris.
Le reporter du Figaro, dans l'édition du lundi 19 septembre 1921, nous décrit un hippodrome clairsemé en raison de la pluie tombant sur Longchamp depuis le début de la matinée.
Tsar, qualifié de "crack" par notre reporter, n'eut besoin que de quelques foulées pour prendre le dessus à l'entrée de la ligne droite sur ses adversaires parmi lesquels figurent Fléchois et Harpocrate.
Cela m'inspire une question que je souhaite poser aux intervenants du forum: êtes-vous satisfait de la place dans le calendrier du Royal-Oak ou préfèreriez-vous un retour de cette épreuve à la mi-septembre? Le site allemand Galopp Sieger(que je vous invite à consulter, c'est une base de données incontournable pour les passionnés de plat) qualifie le Royal-Oak de "Saint-Léger français". Autrefois, les vainqueurs du Royal-Oak étaient de vrais prétendants à l'Arc et certains, tel que Tsar ou encore Sassafras, parvenaient à remporter les deux courses. Aujourd'hui, le Royal-Oak, devenu une espèce de revanche du prix du Cadran, a perdu de son importance dans le calendrier hippique et n'attire plus depuis longtemps les participants de l'Arc. Donc je lance le débat Surprised

pie-loup

Messages : 1214
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par pie-loup le Sam 1 Nov 2014 - 13:07

En ce jour de Grand prix d'Automne, petit retour en arrière...
Le 3 novembre 1935, 14 partants s'élancent au départ de cette grande course sur la distance de 4100 mètres sous un ciel clément. Toutefois, le chroniqueur du Figaro, Jean Trarieux, déplore une affluence à Auteuil moins importante que prévue. La course est marquée par 3 chutes dont celle de Prédicateur.
On croit que la course va se jouer entre l'Indigène et Mon cher mais Anonyme réussit à les rattraper et à battre Mon cher de trois quarts de longueur.
En dernière page du numéro du Figaro du lendemain, vous pouvez même voir une belle photo de l'arrivée de l'épreuve remportée par Anonyme avec le dernier coup de cravache de son jockey!

pie-loup

Messages : 1214
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par Moonage le Sam 1 Nov 2014 - 13:41

Merci Smile
avatar
Moonage

Messages : 7495
Date d'inscription : 18/04/2014
Localisation : Champs de courses

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par pie-loup le Dim 2 Nov 2014 - 12:00

En ce dimanche de La Haye-Jousselin, on va faire cette fois un gigantesque bon en arrière! A une époque ou le grand steeple-chase du meeting automnal se disputait début décembre...
Le 4 décembre 1910, c'est par une après-midi sans pluie que se dispute cette épreuve, déjà longue de 5500m. C'est Saint-Potin qui prit le meilleur départ mais il eut le malheur de tomber au talus à revers. Puis Trianon III domina la course avant de plier sous son poids et de voir Sauveur, diminué, le dépasser et remporter son deuxième La Haye-Jousselin d'affilée. Trianon III termina deuxième et Journaliste troisième de la course.
Pour la suite du programme automnal, il sera plus difficile d'alimenter ce fil car bon nombre d'épreuves d'automne ont été créées dans les années 1940 or, les archives ne sont disponibles sur le site de la bnf que jusqu'à la seconde guerre mondiale. Ce sera sans doute l'occasion de revenir, en attendant le mois de mars, sur des épreuves qui ont disparues du calendrier hippique.

pie-loup

Messages : 1214
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par pie-loup le Mar 11 Nov 2014 - 11:05

A l'heure ou France Galop souhaite créer au printemps un week-end international de l'obstacle semblable à celui du début du mois de novembre, pourquoi ne pas faire plus grand, plus ambitieux?
Pourquoi se contenter d'un week-end quand on peut créer une grande semaine de l'obstacle? Mais, mais? N'y a t-il pas déjà eu semblable évènement par le passé? Hé bien si!
Jusqu'à la fin des années 1960, le grand steeple-chase de Paris n'était que le point de départ d'une grande semaine de courses, de galas et de concours d'élégance au pesage. Je vous propose le programme des réjouissances pour l'année 1935, tel que détaillé par les archives du Figaro de l'époque:
- dimanche: grand-steeple
- mercredi: grande course de haies et tirage au sort de la loterie Sweepstake du Grand prix de Paris(lots attribués selon le résultat de la course) au palais des sports de Paris
- vendredi: prix des Drags
- dimanche: Grand prix
Chaque soir, un gala était organisé ou le Tout-Paris se retrouvait. Là encore, le programme était chargé:
- lundi: gala des Bleuets
- mardi: gala de la France d'Outre-mer
- mercredi: dîner de bienfaisance au Ritz
- jeudi: gala de la presse sportive
- vendredi: nuit florentine
- samedi: dîner des Saisons de Paris à Armenonville
- dimanche: dîner de la fondation Foch à l'Interallié
Bon, ces festivités étaient quand même réservées à la haute-société donc pas de starlettes en vue.
Mais tout cela avait une toute autre allure que les concerts organisés à midi avant le prix de Diane ou le soir du Grand prix de Paris: l'inconvénient majeur de ces évènements est que le public ne vient plus à l'hippodrome pour voir les courses mais pour voir le concert! Sad

pie-loup

Messages : 1214
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par Moonage le Mar 11 Nov 2014 - 11:16

Plus tard, le Prix des Drags se courra le jour du GS (j'avoue être une nostalgique de ce temps, nous avions toujours un superbe défilé qui ajoutait au spectacle et cette journée était toujours une vraie fête). La consolante du GS était alors le Prix Millionnaire II, supprimé fin des années 80 ou début des années 90 si ma mémoire ne me fait pas défaut (quelqu'un peut confirmer ?)
Cette idée de la semaine du galop est très intéressante (à l'image de la semaine du galop à Vichy qui est un réel succès je pense), mais le calendrier actuel et les impératifs qui s'y rattachent laissent peu de marge. J'aimerais beaucoup avoir des avis là-dessus.
avatar
Moonage

Messages : 7495
Date d'inscription : 18/04/2014
Localisation : Champs de courses

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par pie-loup le Mar 11 Nov 2014 - 13:18

Ne s'agissait-il pas d'une ultime préparatoire au GS? D'après les archives de Paris-turf, c'était une course qui se disputait durant la seconde quinzaine de mai. Et la dernière édition de cette course date de 1997!
Irréaliste de reproduire à l'identique ce qui se faisait jusqu'à la fin des années 1990 vu que l'on est passé d'une semaine d'écart entre le GS et le Grand prix à près de deux mois de nos jours. Toutefois, l'idée d'une grande semaine du galop est à creuser mais je ne vois pas trop comment... scratch

pie-loup

Messages : 1214
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par frontside le Mar 11 Nov 2014 - 17:35

Super ce retour en arriere Pie-loup !!! cheers

Par contre Moon , diificile de reporter a Auteuil ce qui est fait a Vichy ; et ce pour deux raisons selon moi :
- La semaine de Vichy se fait durant l'été , donc pendant les vacances , les gens sont dispos sur place ou a quelques kilometres . Il y'a aussi enormement de retraités (avec la petite famille ) avec des camping cars , tres simples a stationner a Vichy contrairement a Auteuil .
- La deuxieme , un peu liée a la premiere c'est que dans les coins il n'y a pas grand chose comme courses classiques dans ces periodes , cela attire donc ( moi le premier ) des gens qui font 2 ou 3 heures de route pour s'y rendre dans la mesure ou ils sont en vacances pas trop loin .
avatar
frontside

Messages : 814
Date d'inscription : 12/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par pie-loup le Mar 11 Nov 2014 - 18:06

C'est sans doute, frontside, ce qui explique cette limitation à un week-end seulement dans le projet de France galop. Car à moins de tomber sur un pont ou un week-end prolongé, difficile d'organiser un évènement à Auteuil en semaine faute de spectateurs. Et puis les habitués des champs de courses ne sont plus les mêmes que dans les années folles ou dans l'après-guerre.

pie-loup

Messages : 1214
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par Moonage le Mar 11 Nov 2014 - 18:46

Damned, je me fais vieille et ma mémoire me joue des tours !!! le Millionnaire était une prépa et non une consolante, ouille la boulette Laughing
Mais qu'avions nous donc comme consolante alors, car je sais qu'il y en avait une ...C'était peut-être le Saint-Sauveur, qui était toujours d'un bon niveau mais sur lequel les champions faisaient l'impasse. Encore une boulette ?? En tous cas, merci d'avoir éclairé ma lanterne pie-loup.
avatar
Moonage

Messages : 7495
Date d'inscription : 18/04/2014
Localisation : Champs de courses

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par taxi40 le Mar 11 Nov 2014 - 18:54

Le st SAUVEUR était avant,les DRAGS était la conso.encore dans les années 70-80

taxi40

Messages : 65
Date d'inscription : 10/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par Moonage le Mar 11 Nov 2014 - 19:00

Les Drags furent une consolante, c'est vrai, mais ne furent-ils pas aussi courus le jour du GS pendant un temps ?? Ou alors c'était le jour de la Gde Course jocolor
avatar
Moonage

Messages : 7495
Date d'inscription : 18/04/2014
Localisation : Champs de courses

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par pie-loup le Mar 11 Nov 2014 - 21:18

Bon, recollons les morceaux! Le Saint-Sauveur se courait bien avant le Grand steeple, parfois un mois avant donc ce n'était pas non plus une consolante... sauf qu'il y a très très longtemps, cette épreuve se disputait mi-juillet donc pouvait être considérée comme une consolante!
Les Drags ont longtemps eu lieu le vendredi suivant le Grand Steeple et je crois que la tradition a perduré jusqu'à la fin des années 1960. Il pouvait s'agir d'une consolante malgré le faible nombre de jours entre les deux courses: ainsi, en 1910, Sauveur, qui échoua à remporter le GS, s'aligna dans la course des Drags. Ta mémoire ne te joue pas toujours des tours, Moonage! Il y a bien eu certaines fois ou le prix des Drags a eu lieu le même jour que le grand Steeple.
Du coup, je ne sais pas quoi répondre pour la consolante sur la période avant 1998... il faudrait savoir s'il y avait encore des réunions en juillet.

pie-loup

Messages : 1214
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par Moonage le Mar 11 Nov 2014 - 22:04

Ouf, ça va, j'annule la visite chez le médecin concernant la suspicion d’Alzheimer santa
avatar
Moonage

Messages : 7495
Date d'inscription : 18/04/2014
Localisation : Champs de courses

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par pie-loup le Mar 11 Nov 2014 - 22:41

Laughing Pas toujours simple de s'y retrouver avec ces courses qui changent fréquemment de date... surtout à Auteuil!

pie-loup

Messages : 1214
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par pie-loup le Sam 28 Fév 2015 - 12:36

Bon, petit teasing!
A suivre dans la journée, prix Juigné et années folles!
Et pour les photos... non, je ne crois pas que les archives de Moon remontent jusqu'à une époque si lointaine lol!

pie-loup

Messages : 1214
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par Moonage le Sam 28 Fév 2015 - 12:37

Ah bah nan quand même Laughing
avatar
Moonage

Messages : 7495
Date d'inscription : 18/04/2014
Localisation : Champs de courses

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par pie-loup le Sam 28 Fév 2015 - 13:46

Pour être plus précis, il s'agit de la fin des années folles puisqu'il va être question du prix Juigné 1928.
A cette époque, cette épreuve se disputait le même jour que le prix Murat, remporté cette année là par Moraldeschi.
A cette époque, le prix Juigné était un handicap disputé sur 3800 mètres. Cette année-là, le Juigné a sacré un crack. Et ce n'est pas moi qui le dit, c'est Jean Trarieux en personne: "le 4 ans, Espalion, lui, est tout simplement un crack"
Espalion s'est imposé sous le poids de 70 kilos face à des adversaires aguerris tels que Néarque ou encore Bahr el Gazal. Au petit galop qui plus est!
Et l'auteur de nous promettre en fin de paragraphe un alléchant duel entre Espalion et Gros chou...

pie-loup

Messages : 1214
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par pie-loup le Sam 28 Fév 2015 - 20:00

Puisque c'est aussi le week-end du prix Robert de Clermont-Tonnerre, j'en profite aussi pour revenir sur l'édition 1935 de cette épreuve. Olorelle s'impose en profitant des déboires de M'as Tu Vu, gêné par Chérisy peu après la dernière haie alors qu'il menait confortablement la course.
Par conséquent, il ne termina que troisième, devancé par Bulan.
L'article de Jean Trarieux est accompagné d'une photo, de moins bonne qualité que celles tirées des archives de Paris turf de notre Moon^^
On peut y voir les concurrents sauter la rivière des tribunes.

pie-loup

Messages : 1214
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par pie-loup le Sam 28 Fév 2015 - 20:39

Je reviens à l'année 1910: il y a quelques mois, je vous avais parlé du La Haye Jousselin remporté par Sauveur. Il convient de préciser que l'un des protagonistes de la course, Saint-Potin, avait remporté le prix Kerym en février, le prix de la Société sportive en mars et le prix de Boulogne en novembre. De son côté, Sauveur termina deuxième du prix Murat en mars et premier du prix de France en juillet après avoir été malchanceux lors du prix du Président de la République fin mars et lors du Grand Steeple en juin.
J'avais promis aussi d'évoquer des courses disparues, ce sera chose faite dès demain avec au menu une édition vintage du prix Lupin, du prix de la Salamandre ou encore du prix Daru. Et cette fois, je remonterais jusqu'à la fin du XIXe siècle!

pie-loup

Messages : 1214
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par pie-loup le Dim 1 Mar 2015 - 11:58

Comme promis, je reviens ce matin sur des courses qui ont disparues du calendrier hippique. Je commence avec le prix de la Salamandre 1910 qui s'est disputé dans des conditions déjà automnales, en atteste les fourrures dans l'affluence remarquées par le correspondant du Figaro à Longchamp.
De bons chevaux à l'arrivée mais pas des chevaux de grande classe regrette notre reporter car "ils sont trop près les uns des autres". En effet, les trois premiers de la course, Nectarine, la Bohème II et Alcantara ont terminé quasi côte à côte.
Le même jour se disputé le prix du Prince d'Orange, remporté par Ronde de nuit.

pie-loup

Messages : 1214
Date d'inscription : 11/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BNF et courses de galop

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum