King George VI Chase (G.I, Kempton) 26-12 : Cue Card

Aller en bas

King George VI Chase (G.I, Kempton) 26-12 : Cue Card

Message par -Flofi- le Jeu 24 Déc 2015 - 16:29

Une édition digne de la grande époque! Un plateau très relevé avec une nouvelle génération d'ambitieux chasers.
La France sera représentée... par Jacques Ricou, en selle sur le Mullins Valseur Lido!


1/ AL FEROF
Cette épreuve n’a plus de secrets pour ce beau gris, puisqu’il a terminé au troisième rang des deux dernières éditions. Passé depuis le début de saison sous l’entrainement de Dan Skelton, il a brillamment remporté le Peterborough Chase de Huntingdon en novembre dernier ce qui constitue sa seule sortie de la saison jusqu’à présent. Toujours très régulier, Al Ferof peut ambitionner légitimement de monter sur le podium à nouveau. Mais pas davantage, vu le niveau.

2/ BALLYNAGOUR
Troisième du Charlie Hall Chase et cinquième (et bon dernier!) du premier Groupe I de la saison, le Lancashire Chase, Ballynagour est bien connu et ses limites sont certaines à ce niveau de la compétition. Il est assez saisonnier, et je l’attends davantage sur le meeting d’Aintree.

3/ CUE CARD
Son retour en forme suite à une opération de l’épiglotte a été l’un des principaux évènements de ce début de saison. Vainqueur du Charlie Hall Chase et du Lancashire Chase avec la manière, en étant parfaitement détendu tout au long du parcours (son talon d'Achille, il a parfois tendu à se braquer en course), Cue Card participera à son troisième KGVI. Il fera ici partie des chevaux les plus en vue. En 2014 et en 2012, il fut cinquième. En 2013, il fut second de Silviniaco Conti, après avoir eu un visage de lauréat durant toute l’épreuve. Il s’est effondré ensuite à quelques encablures du poteau. Il est redevenu au cours des dernières semaines un candidate légitime pour le succès.

4/ DON COSSACK
Champion irlandais, alignant depuis un an les succès dans les épreuves de Groupe comme des perles, et présentant un bilan sur les douze derniers mois à faire pâlir n’importe qui (huit victoires en neuf courses dont quatre G1), Don Cossack a bien évolué depuis l’hiver dernier, tant et si bien qu’il se retrouve au départ de cette édition comme l’un des favoris. Alors, beaucoup diront que ce protégé de Willie Mullins n’a rien battu et que cette épreuve est son premier gros test tant la concurrence est rude. Pas faux. Mais le style de ses deux victoires (1 G3, 1 G1) acquises depuis le début de la saison en dit long sur ses possibilités réelles. Il sera également avantagé par le terrain qui ne devrait pas être trop profond.

5/ IRISH CAVALIER
On se fait plaisir avec ce concurrent qui n’a pas démérité dans la dernière Paddy Power Gold Cup de Cheltenham. Seul soucis, la distance. Ses deux seules tentatives sur 3m ont été de cuisants échecs.

6/ SILVINIACO CONTI
On le connaît par cœur. Double tenant du titre, le champion de Paul Nicholls tente de décrocher un formidable triplé dans cette épreuve qui lui convient davantage que la Gold Cup de Cheltenham. Le niveau est présent, et Silvi va devoir être à 120% de ses possibilités pour devoir vaincre. Desert Orchid et Kauto Star sont-ils décidés à l’accueillir à leurs côtés ?

7/ SMAD PLACE
Grande révélation de ce début de saison (mais peut-on réellement parler de révélation?), Smad Place a ébloui la planète de l’obstacle en décrochant une magistrale victoire dans la Hennessy Gold Cup de Newbury, l’un des plus gros handicaps anglais. Agé de huit ans, ce beau gris semble maintenant rentrer en pleine force de l’âge. Seul hic, son profil de galopeur. Il semble en effet plus être un cheval mono-braquet, au fond inépuisable, qu’un élément possédant la vitesse nécessaire pour vaincre ici. Mais sa forme est telle qu’il faut évidemment l’aligner ici.

8/ VALSEUR LIDO
Monté par Jacques Ricou qui revient dans les King George VI Chase après sa dernière participation, il y a douze ans, avec l’inoubliable Jair du Cochet. Valseur Lido a été un novice de premier plan l’an dernier, mais il semble tout de même barré à ce niveau de la compétition.

9/ VAUTOUR
Epreuve importante dans la carrière de ce jeune cheval extraordinaire, sa performance devrait être révélatrice de l’orientation future de cet élément. Il n’a en effet jamais couru face à ses chevaux-là, et n’a encore jamais évolué sur 3m. Parfois éblouissant (Supreme 2014, Arkle 2015), tantôt effrayant (sa dernière rentrée, le RP Novice Chase 2015), il demeure un cheval de grosse classe. Un galopeur hors normes à la grande amplitude, un sauteur naturel. Les principales interrogations à son sujet sont la corde à gauche (il tend à sauter à droite), et la forme saisonnière (il a toujours été plus impressionnant en deuxième partie de saison), et peut-être le terrain (ses plus brillantes perfs ont été faites en bon terrain). Entraineur Willie Mullins, jockey Ruby Walsh. Le cadre humain est là pour l’accompagner vers la victoire. Quoique… Mullins n’a décroché qu’un seul KG. C’était avec Florida Pearl en 2001.
avatar
-Flofi-

Messages : 366
Date d'inscription : 16/11/2014

http://racegoer.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: King George VI Chase (G.I, Kempton) 26-12 : Cue Card

Message par Moonage le Sam 26 Déc 2015 - 11:06

Merci Flo !
Départ à 16h10 cet après-midi.
avatar
Moonage

Messages : 7809
Date d'inscription : 18/04/2014
Localisation : Champs de courses

Revenir en haut Aller en bas

Re: King George VI Chase (G.I, Kempton) 26-12 : Cue Card

Message par Cyrlight13 le Sam 26 Déc 2015 - 11:37

Comme d'habitude j'encouragerai l'inusable Silviniaco .
avatar
Cyrlight13

Messages : 1438
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: King George VI Chase (G.I, Kempton) 26-12 : Cue Card

Message par -Flofi- le Sam 26 Déc 2015 - 17:21

Je ne suis pas jockey, mais j'imagine que la monte de Paddy Brennan doit probablement être à montrer dans les écoles. Conscient des limites de son cheval, celui-ci lui a donné LA course d'attente absolument parfaite, gardant toujours Vautour devant. Un changement de tactique qui est devenu possible avec un Cue Card devenu plus calme et plus gérable dans un parcours (effet de l'âge?). Il était impossible il y a quelques saisons de le faire tenir dans un paquet.
Voilà en tout cas un cheval qui était passé complètement à côté de sa saison l'année dernière, et qui se retrouve suite à ce doublé Lancashire/KGVI face au défi de décrocher la troisième étape de la Triple Couronne britannique, la Gold Cup en mars.
Comme au trot avec le tryptique Amérique/France/Paris, une "Triple Crown" a été créée cette année, avec un million de pounds offerts au lauréat des trois manches. On en pense ce qu'on veut... Il n'empêche qu'il ne reste plus qu'une marche à franchir pour le protégé de Colin Tizzard.

Vautour, lui, pourrait bien ne pas voir cette Gold Cup. Le manque de fond a parlé, et cela n'a pas de sens de tenter une GC quand on s'essoufle dans les deux cents derniers mètres des 3m de Kempton. On ne peut pas en théorie tenir quatre cents mètres en plus sur le parcours vallonnée de la belle épreuve de Cheltenham. Et puis il y aura la bosse à grimper pour finir. Je n'y crois pas. Globalement, je ne l'ai pas trouvé non plus très beau dans ses sauts, tirant souvent comme à son habitude à gauche. Cheltenham, oui, mais alors le RyanAir Chase sur 2m4f.

De cette édition aurait pu jaillir un triple vainqueur. A défaut, nous avons en Al Ferof un triple troisième. Encore une nouvelle performance de choix de sa part. Monte parfaite. Sauts parfois pas très académiques, mais son dernier kilomètre est très bon. La cote était belle sur LeTurf (20/1 à la louche).

Smad Place (une beauté... Pégasienne, et puis j'adore la manière avec laquelle il projette parfois ses antérieurs lorsqu'il attaque les fences) progresse mais, sans surprises, il a semblé pris de vitesse dès que le rythme s'est accéléré en face. Un peu comme Don Cossack, en fait. Celui-ci ne m'a pas semblé à l'aise durant tout le parcours. Tous les deux seront mieux à Cheltenham. J'espère que celui-ci va bien, je n'ai pas entendu de news sur Racing UK...

Irish Cavalier, cinquième, donne raison à son entourage d'avoir tenté cette belle aventure.

Silviniaco Conti a eu une carrière somptueuse, son palmarès est grandiose. Vaincre aurait été compliqué, mais qu'il soit battu de la sorte, je suis perplexe. Sa performance est trop mauvaise à mon sens.


Les enjeux PMU sont vraiment tristes pour une épreuve comme celle-ci. A peine plus pour que les modestes courses de Ballarat, en R3. Dommage que la mayonnaise ne prenne pas davantage.
avatar
-Flofi-

Messages : 366
Date d'inscription : 16/11/2014

http://racegoer.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: King George VI Chase (G.I, Kempton) 26-12 : Cue Card

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum